Notre-Dame du Rosaire de Pompéi

Origine des 2 neuvaines, par le Bienheureux Bartolo Longo :

« Au mois d’août 1879, me trouvant gravement malade, j’écrivis une formule de prière en l’honneur de Notre Dame de Pompéi pour obtenir ses grâces : c’est la Neuvaine à Notre Dame de Pompéi pour demander des grâces dans les cas désespérés. Plus d’une fois, la Sainte Vierge a daigné la bénir et dans ses diverses apparitions, particulièrement dans celle de Lacédonia, le 28 juillet 1888, la Vierge miséricordieuse a fait connaître sa satisfaction d’être invoquée et honorée par le moyen de cette neuvaine. Lors de son apparition chez le commandeur Agrelli, en Mars 1884, elle a révélé plus clairement la manière dont elle veut être invoquée pour accorder ses grâces : « Que ceux qui veulent obtenir des grâces de moi faisant trois neuvaines et récitant les 15 Mystères du Rosaire, disait-elle à la malade Fortunata Agrelli, fassent ensuite 3 neuvaines d’action de grâces ». (Depuis 2002, le Rosaire compte 20 Mystères). De nombreuses demandes m’ont été faites d’écrire une Neuvaine spéciale d’action de grâces, à répéter trois fois, selon la volonté exprimée par la Bienheureuse Vierge Marie. Elle parut pour la première fois le 15 août 1889. »

Neuvaine pour demander du 16 juillet au 11 août
Neuvaine d’action de grâces du 12 août au 7 septembre

Neuvaine pour demander du 12 septembre au 8 octobre
Neuvaine d’action de grâces du 9 octobre au 4 novembre