• De jour en jour la « procession » s’allonge, celle des « soignants » pour lesquels je m’engage à prier. Je voudrais simplement vous dire qu’elle ne se présente pas pour moi, à l’autel, telle que vous la voyez sur « Clématite ». En effet, à côté du prénom et du nom (lorsque je le connais) est indiqué ce que je peux savoir de la situation et de l’engagement de chacun ainsi que le nom de la personne qui l’a confié à ma prière. Alors qu’à haute voix je cite chaque personne, mes yeux voient tout cela. Alors, étonnement, bien loin d’une simple énumération, c’est une sorte de petite communauté qui se forme…
  • Au cours de l’Année de la Miséricorde, le pape François nous a rappelé que « prier pour les morts » était une « œuvre de Miséricorde spirituelle ». En ces temps particuliers, je vous invite fortement à ne pas oublier tous ceux que la mort surprend même si vous ne les connaissez pas personnellement. Toute prière venant du cœur pourra toucher le Cœur de Dieu… Vers 15 heures vous pouvez, par exemple, utiliser ces prières qui nous sont connues par sainte Faustine : le Chapelet à la Miséricorde Divine ou la Prière pour un agonisant.

+ + + + + + +

New Phototastic Collage

Vous le savez bien, chaque jour, il m’est donné de célébrer la messe tout seul, au presbytère, sans aucun fidèle. Par ces mots, je voudrais seulement vous confier que je veux vraiment mettre toute mon attention à offrir le Saint Sacrifice pour ceux que je porte toujours fidèlement dans mon cœur d’homme et de prêtre, pour tous « mes » paroissiens, mais aussi tout spécialement en ces jours, pour les malades et ceux qui les soignent ; nos Défunts ont bien sûr, à la messe, une place toute particulière.
Ces jours me donnent de pouvoir célébrer la messe sans contrainte… Je peux ainsi, chaque jour, prendre le temps de citer le prénom des aides-soignantes, infirmières et médecins de la paroisse, de ma propre famille ou d’amis engagés (ou que j’imagine tels) dans le combat contre cette mauvaise maladie contagieuse. Voici donc ma petite liste déposée sur l’autel : Christine, Laurence, Mathilde, Nadège, Mélanie, Elizabeth, Sabrina, Catherine, Sabine, ClaireVéronique, Philippe, Anne, Antoine, Sandra, Maxime, Véronique, Nathalie, Gérard, Marie-Clotilde, François, Jehanne, Isabelle, Mijo, Dominique, Patrice, Marie, Myriam, Christine, Martin, Arnaud, Pierre-Baptiste, Augustin, Clémence, Charlotte, Laure, Emmanuelle, Cécilia, Brigitte, Nathalie, Xavier, Orianne, Valérie, Sylviane, François, Bruno et Catherine. Vous savez que je n’aime pas seulement prier « pour tous » mais « pour chacun »… Si vous souhaitez qu’une personne (« soignante ») toute proche de vous vienne prendre place dans ma « procession », n’hésitez pas à me le dire (par mail, ici). Signalez-moi aussi mes oublis ou vos hésitations (plusieurs portent le même prénom).
Je ne peux dire ici tous ceux auxquels je « pense »… mais parmi ceux-ci, tout particulièrement, ceux qui souffrent, d’une manière ou d’une autre, ceux qui ont peur, ceux qui doutent d’eux-mêmes ; et bien sûr tous les malades que l’on confie à ma prière (pas seulement ceux qui sont touchés par le virus).
Sans même savoir l’heure à laquelle je célèbre la messe, vous pouvez vous y unir en « vous offrant vous-mêmes » selon ce que dit Vatican II du « sacerdoce commun des fidèles » : « Participant au sacrifice eucharistique, source et sommet de toute la vie chrétienne, ils offrent à Dieu la victime divine et s’offrent eux-mêmes avec elle ; ainsi, tant par l’oblation que par la sainte communion, tous, non pas indifféremment mais chacun à sa manière, prennent leur part originale dans l’action liturgique. » A vrai dire, que nous soyons présents ou pas à la messe célébrée, c’est la seule manière d’y « participer » vraiment. Venez donc participer, au moment de votre prière quotidienne, à la messe que je célèbre !
Prolongement de la messe, l’Adoration quotidienne de 14h30 nous rassemble aussi. Et la Bénédiction, à l’heure de la Miséricorde, à 15 heures, doit vous atteindre ! Elle est quotidienne depuis le mercredi 18 mars ! (15 heures, Miséricorde pour le monde entier : explication ici). A ce moment, nous pouvons peut-être réciter le « Chapelet à la Miséricorde Divine », particulièrement recommandé pour ceux qui sont en train de mourir et que nous savons très très nombreux.

20200325_095057

++++

Communiqué du Diocèse de Versailles daté du 17 mars (ici) 
Communiqué du Diocèse de Versailles daté du dimanche 15 mars (ici)
Communiqué du Diocèse de Versailles du 13 mars (ici)
Message complet de Mgr Michel Aupetit (ici)

——————————-

Mois de Mars… Mois « de Saint Joseph »…

Prière à Saint Joseph de St François de Sales (ici)

Salutations de saint Jean Eudes à saint Joseph (ici)

Collage saint Joseph

Les 7 Douleurs et les 7 Allégresses de Saint Joseph

1ère DOULEUR – 1ère JOIE : L’Incarnation
Saint Joseph, au nom de votre douleur, quand par un sentiment de respect vous pensiez à vous éloigner de Marie, et au nom de votre joie quand l’ange vous dit de la garder pour votre épouse et vous annonça qu’elle serait la Mère du Sauveur, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
2ème DOULEUR – 2ème JOIE : La Naissance de Jésus
Saint Joseph, au nom de votre douleur, quand vous cherchiez un asile dans les rues de Bethléem, et au nom de votre joie quand vous avez adoré Jésus nouveau-né dans la crèche, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
3ème DOULEUR – 3ème JOIE : La Circoncision
Saint Joseph, au nom de votre douleur, quand le Sang du Divin Enfant coula pour la première fois et au nom de votre joie, quand vous lui avez donné, de la part du Ciel, le nom de Jésus, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
4ème DOULEUR – 4ème JOIE : La Prophétie de Siméon
Saint Joseph, au nom de votre douleur, quand vous avez entendu annoncer que Jésus serait un signe de contradiction et que le Cœur de Marie serait percé d’un glaive de douleur, et au nom de votre joie, quand vous l’avez offert à Dieu et que vous l’avez vu accueilli dans le Temple comme Rédempteur d’Israël, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
5ème DOULEUR – 5ème JOIE : La Fuite en Égypte
Saint Joseph, au nom de votre douleur quand l’Ange vous dit de fuir en Egypte parce qu’Hérode voulait faire mourir Jésus, et au nom de votre joie, quand vous l’avez arraché à ce péril en l’emportant dans vos bras, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
6ème DOULEUR – 6ème JOIE : Le Retour d’Égypte
Saint Joseph, au nom de votre douleur, quand, au retour d’Egypte, vous étiez plein d’inquiétude pour Jésus, et au nom de votre joie, quand l’Ange vous dit d’aller à Nazareth, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
7ème DOULEUR – 7ème JOIE : Jésus perdu et retrouvé
Saint Joseph, au nom de votre douleur, pendant les trois jours d’absence de Jésus, et au nom de votre joie, en le retrouvant dans le Temple, daignez nous exaucer. Pater, Ave, Gloria
Prions
Seigneur, accordez-nous votre secours par les mérites de saint Joseph, l’époux de votre sainte Mère, afin que, indignes par nous-mêmes d’obtenir Vos grâces, nous en soyons redevables par son intercession. Amen. 

————————–

Saint Jean-Paul II. Le Carême avec la Vierge du Magnificat (cliquez ici)

Saint Pierre Chrysologue. Homélie sur la prière, le jeûne et l’aumône (cliquez ici)

Edito. Un Carême selon Sa grâce (cliquez ici)
———————-